Où ?
Saint-Jacques-de-Compostelle est la capitale de la Galice, région située au nord-ouest de l'Espagne
Partez d'où vous voulez :)
Pourquoi ?
En quête de simplicité, de nature de dépassement, le chemin m'a apporté d'autres réponses
Pour qui ?
Pour tous avec option si besoin.
Tu as un peu plus de temps ?

LEs premiers pas

En résumé

  • Prendre la route vers Compostelle
  • Les bonnes pratiques avant de partir
  • Quelques notions importantes pendant le voyage
  • L'après chemin

Si tu as un peu plus de temps

  • Je me motive!
  • La préparation
  • Sur le chemin
  • Experience perso

Saint Jacques de Compostelle, me voilà!

"Aller jusqu'à Saint-Jacques de Compostelle, c'est à la base, un pèlerinage catholique avec pour objectif d'aller honorer le tombeau de Saint-Jacques le Majeur, situé dans la crypte de la cathédrale de Santiago de Compostelle."

Cependant quand on décide de vivre l'aventure du chemin on se rend compte que toutes les personnes ont une motivation différente à la base. Ce peut être une motivation religieuse mais aussi sportive, un défi, le besoin de prendre du temps, marcher seul, un deuil, une séparation, une retraite, un changement de situation...

La préparation est majeure dans le bon déroulé de votre voyage

1- Choisir son chemin

Il existe plusieurs chemins officiels (voir les cartes ci dessous) et vous pouvez aussi décider de partir depuis chez vous et rejoindre un des chemin officiel.

En France: Source: https://chemindecompostelle.com/les-itineraires-vers-compostelle/

La Voie du Puy
La Voie d'Arles
La Voie de Vézelay
La Voie de Tours
Chemin de Stevenson

En Espagne:

L'important au début du voyage est de savoir d'où vous partez et vous donner une idée approximative de où vous voulez arriver, cela vous donnera un but.

2- Préparer son voyage

  • Une fois que vous avez choisi votre itinéraire vous avez plusieurs possibilités pour vous renseigner sur le chemin ou parler avec des personnes qui ont déjà fait le chemin.

Livre : https://chemindecompostelle.com/la-collection-des-guides-miam-miam-dodo/

Site Web : https://chemindecompostelle.com/camino-pratique/

Associations jacquaires : https://chemindecompostelle.com/les-associations-jacquaires/

Blog, Facebook, Instagram 

  • Préparer son voyage c'est également préparer le transport au point de départ et le retour. Démarrez à un endroit ou vous pourrez revenir facilement en train ou en bus sinon c'est la galère.
  • Vous avez la possibilité de réserver les auberges ou hôtel en amont de votre voyage c'est au choix sinon on cherche un logement quand on arrive à l'étape.
  • La façon la plus courante est à pied mais d'autres options sont possible: vélo, avec un animal... mais je n'ai pas l'expérience requise pour vous en parler.

3- Crédencial – le laissez passer du pèlerin 

Avant de partir il faudra vous munir d'un crédencial.

"Autrefois, les évêques délivraient aux pèlerins une attestation qui leur permettait de voyager, tout en authentifiant leur condition de pèlerin.

Aujourd'hui, la crédencial (délivrée par les associations) et la créanciale (délivrée par l'Eglise) en sont les héritières. Elles sont destinées aux marcheurs, cyclistes ou cavaliers se rendant à Compostelle. Elles ouvrent à un devoir de respect et de tolérance et permettent au pèlerin contemporain :

  • d'accéder aux gîtes qui lui sont réservés (la crédencial est obligatoire en Espagne et recommandée en France ainsi que dans les autres pays),
  • d'obtenir la Compostela (certificat de pèlerinage) à son arrivée à Saint-Jacques de Compostelle.

La crédencial constitue également un appréciable souvenir, porte restée ouverte sur un inoubliable périple…"

Source https://www.chemins-compostelle.com/la-credencial

4- Préparer son sac avec le minimum

  • Tout commence par le choix du sac. Attention au marketing! Je n'ai pas encore trouvé le sac idéal qui me convient mais une chose que je peux vous dire de mon expérience c'est que chaque gramme compte sur votre sac et faites attention à ne pas acheter un sac trop sophistiqué qui serait déjà lourd à porter.
  • Les indispensables du sac. Vous partez pour une aventure minimaliste. Au début on en prend toujours trop. Si tel est le cas j'ai rencontré des personnes sur le chemin qui renvoyait des affaires par la poste.
    • Sous vetement & Chaussettes
    • 1 tenue longue (a adapter en fonction de la saison mais prenez dans tous les cas un pull!)
    • 1 tenue courte
    • je vous conseille une tenue "normale" pour le soir si vous voulez aller au restaurant par exemple
    • Une cape de pluie
    • 1 chapeau 
    • 1 duvet
    • 2 ou 3 gourdes
    • 2 pinces à linges
    • Une coquille (attention au poids!)
    • Trousse à pharmacie: privilégiez le solide ou les sachet et petit contenants), Crème solaire (en fonction de la saison), Arnica, Doliprane, Désinfectant (dans le cas ou l'on tombe), Pansement ampoule, brosse à dent et dentifrice
    • Chaussures: Une paire de basket ou sandalettes de rondo selon préférence et saison. Je vous conseille fortement d'opter pour des chaussures confortables évidement pas neuves et d'éviter les chaussures de randonnée qui sont trop rigides et trop lourdes + une paire de claquette pour après la marche et se déplacer dans les auberges.
Vous pourrez laver vos vêtements d'un jour à l'autre à la main ou en machine, On peut également étendre sur place et si c'est pas sec, on embarque sur le sac le matin!

Le plus important c'est le chemin!

Le plus dur c'est de se lancer mais quand on commence on en devient vite addict.

Votre sac est prêt, votre voyage programmé, votre premier jour de marche commence.

Je voyage :

Seul, en couple, entre amis, en famille... Tout est possible et tout est une expérience à part. Ce qui est sur et je tiens à vous rassurer sur le sujet, ce chemin est une possibilité pour voyager seul, sans crainte.

  • C'est très bien balisé par des flèches jaunes et des coquilles sur fond bleue
  • Vous n'êtes jamais vraiment seuls sur les chemins les plus empruntés. Vous rencontrerez des gens sur le chemin ou dans les auberges
  • Ce n'est pas "craignos" on passe rarement pas de très grandes villes et vous allez d'un point A à un point B.

Le Budget

Cela dépend du niveau de confort que l'on est capable d'accepter. Si on dort dehors sous une tente, dans une auberge en dortoir ou encore en hôtel. Si on mange un sandwich ou au restaurant... C'est difficile de se couper du confort surtout au début car on est très fatigué et ces petits luxes sont de vrais réconforts c'est aussi un choix. Je dirais par contre que ce n'est pas donné quand même. Le business de Saint Jacques de Compostelle est lucratif pour certaines petites villes qui en profitent. Compter environ 20€ la nuit avec petit déjeuner/ personne et après il faut ajouter repas du soir, collations, éventuelle machine...

Le transport de bagage coute 5€/sac/étape

Le défi physique

Il faut compter entre 20 et 40km/jour selon es étapes soit entre 6 et 8h de marche.

Le premier jour compte pour du beurre, c'est l'accumulation de pas avec votre charge sur le dos qui va apporter la difficulté physique.

Mes conseils?

  • Partez tôt le matin pour éviter la chaleur et arriver tôt pour pouvoir vous reposer
  • Ne partez pas vite, prenez le temps et ne sautez pas des étapes
  • N'hésitez pas à prendre un jour de repos
  • Massez vous les jambes et les pieds le soir
  • Buvez de l'eau et alimentez vous correctement

Après c'est l'expérience qui fera votre chemin.

C'est mon 3ème chemin

J'ai déjà fait 3 bouts de chemins:

  • San Sébastian- Bilbao
  • Mont de Marsan - Saint Jean Pied de Port
  • Saint Jean Pied de Port - Logroño

J'ai fait beaucoup d'erreurs ce qui a souvent entrainé des douleurs physiques mais c'est dans ces moments que j'ai puisé beaucoup de forces.

Ce que j'aime:

  • Les rencontres sur le chemin: un simple mot, une discussion, une aide, un sourire apporte beaucoup de bonheur.
  • On apprend à vivre au rythme de la marche. On voit se lever le soleil et la nature.
  • On voit du pays, on découvre de nouvelles cultures
  • Ca purifie le corps et l'esprit. On chante, on rit, on pense, on pleure, on fait des choses banales qui sont si importantes pour le rythme de votre voyage.
  • On se rend compte que l'on transporte le nécessaire sur notre dos et qu'il y a encore du superflux. Qu'il en faut peu pour être heureux.
  • On laisse derrière des tas de soucis. On trouve des réponses à nos questions ou on en soulève de nouvelles

On est content quand on arrive et on a hâte de repartir.

Bon chemin , Buen Camino !

On est heureux de simples attentions sur le chemin parce que on sait qu'on est sur le bon chemin et qu'on est pas tout seul et ça fait du bien.

TU ES CRÉATEUR D'EXPÉRIENCES ? PARLONS PARTENARIAT !
Contacte-moi !