Où ?
BIARRITZ

Pourquoi ?
Qui n'a pas envie de franchir ses limites pour les repousser?
Pour qui ?
Un semi Marathon s'anticipe alors pour toutes les personnes désireuses de travailler sur cet effort
Tu as un peu plus de temps ?

1ER MARATHON BIARRITZ

En résumé

  • Course à pied
  • Semi-Marathon
  • Défi sportif

Si tu as un peu plus de temps

  • De mes débuts en course à pieds à un mon envie d'un semi-marathon
  • Mon premier semi-marathon

LA PREPARATION A UN SEMI-MARATHON

Le semi-marathon (ou demi-marathon au Québec) est une épreuve sportive de course à pied qui se dispute sur route sur une distance de 21,0975 kilomètres, la moitié d'un marathon.

Semi-marathon — Wikipédia (wikipedia.org)

De mes débuts en course à pied à un mon envie d'un semi-marathon

Je dirais que pour moi cette préparation s'est faite en plusieurs étapes et que je n'aurais jamais pu faire cet effort sans aimer le sport en lui même.

1- Il fallait trouver un but au fait de courir

Avant courir avait pour seul but la perte du poids ou me sentir mieux après un repas copieux ce qui est relativement la même chose.

Ensuite courir est devenu le sport "simple" à pratiquer ou que je sois : en vacances, en déplacement, lors des confinements...

Courir est devenu bien moins fun quand j'ai commencé la technique, les entrainements parce que cela a engendré des douleurs qui m'ont vite décourager.

Donc il fallait trouver un but à cette course car concrètement je marchais aussi vite que je courrais donc je ne voyais pas vraiment l'intérêt.

2- Il fallait travailler la technique

Donc pour débuter cette nouvelle discipline je m'y suis d'abord intéressé et j'ai fait confiance à Coach Nico (ACCUEIL | Coach Nico 81)

J'ai pris des cours de course à pied avec lui et j'ai compris qu'en fait ce n'était pas si simple, qu'il ne suffisait pas de mettre un pied devant l'autre mais qu'il y avait des techniques précises pour éviter les douleurs et ne pas être essouffler au bout de 500m.

3- Il fallait traiter la douleur

J'ai ensuite traiter les douleurs récurrentes avec un rendez-vous chez une podologue spécialiste de la course à pied. Un rendez-vous qui dure une heure durant lequel vous apprenez aussi plein de choses sur les préférences de votre cerveau et votre morphologie. Elle m'a conseillé des chaussures aussi qui ont évoluées avec mon apprentissage de la course. Et des rendez-vous réguliers chez l'ostéopathe.

Pour mon suivi:

Aurélie QUILLET NOUGAILLON, Pédicure-podologue à Lavaur (doctolib.fr)

Benjamin Spahn, Ostéopathe à Saint-Paul-Cap-de-Joux, Lavaur (doctolib.fr)

4- Il a fallu s'accrocher avant d'y trouver du plaisir

Il a fallu ensuite s'accrocher parce que les progrès sont rapides mais stagnent aussi rapidement. Je n'aime pas beaucoup faire des tours de stades et par facilité mon tour de course à pied était le même donc c'est devenu ennuyeux.

Les progrès et les objectifs fixés ont fait que je me suis accrochée et qu' aujourd'hui je me sentais prête pour cet effort.

Tout ce cheminement m'a pris 4ans.

Les étapes :

  • Un Coach et /ou un programme running Défi : Running | Coach Nico 81 pour travailler la technique et progresse;
  • Un rendez vous podologue et ostéopathe pour régler les douleurs;
  • Des sorties régulières et variées;
  • S'entourer de personnes à votre rythme pour s'encourager;
  • Commencer par des compétitions 10km pour prendre confiance et plaisir;
  • S'écouter pour ne pas se blesser;
  • S'accrocher pour réaliser ses objectifs.

MON PREMIER SEMI-MARATHON

BIARRITZ 2022

« Ah, c' qui compte c'est pas l'arrivée, c'est la quête » La Quête - Bing video

Tu te fixes les défis que tu peux, que tu veux! C'est pas une fin en soit de faire un semi-marathon et si tu ne peux pas ou ne veux pas le faire c'est cool ! C'est pas grave! Y'a plein d'autres défis dans la vie!

Pour moi? Pourquoi je voulais faire un semi? Une victoire pour moi et mes pattes potelées. Un effort que je trouvais insurmontable que je voulais réussir. Une quête mesurée pour laquelle j’ai travaillé.

Parce que j’aime ça tout simplement et c’est ça le plus important! Ce que j’aime c’est travailler pour réussir des défis et je compte bien en relever d’autres! C’est ça qui me procure du bonheur.

Et quelle plus belle quête que celle du bonheur!

Le parcours:

Un semi-marathon carte postale avec une boucle de Biarritz à Bidart puis retour à Biarritz par le front de l’océan / Dénivelé : 320m D+/-

Ce que je retiens?

1- Les plaisirs simples!

Je suis "finisher" de cette première édition du Marathon de Biarritz, sans aucune douleur, sans aucun frein et l'envie de recommencer. C'est ma plus belle victoire!

Durant 21km j'ai pris du plaisir, j'ai eu des frissons, j'ai pris le temps d'apprécier le moment, de taper dans les mains des enfants, de donner de l'eau à quelqu'un, d'encourager des personnes en souffrance, d'accepter de l'aide quand je n'arrivais pas à remplir ma gourde.

Et ça c'est trop cool!

2 - Lâche toi la grappe!

Avoir de l'indulgence et douceur envers moi-même.

Sortie de cet effort avec le sourire j'étais presque déçue de ne pas avoir souffert car la souffrance aurait été source d'effort.

NON!

J'ai fait d'ENORMES PROGRES et je peux être fière du travail que j'ai effectué pour en arriver là! Je sais maintenant les axes de progression. J'ai un temps de référence que je peux améliorer si je souhaite aller plus loin ou je peux aussi décider d'en rester là. C'est ok!

L'exigence est importante mais il ne faut pas que ça. Aujourd'hui je suis fière de moi et je n'ai pas peur de le dire et ca c'est cool aussi parce que ça change tout!

Fais le pour toi et ne te compare pas aux autres!

Quelques conseils qui m'ont été précieux :

Avant:

  • 1 sortie longue une semaine avant puis des entrainements allégés voir pas d'entrainement sur les jambes jusqu'à la course pour avoir "le feu aux jambes" comme dirait le coach.
  • 1 recharge en glucide la veille de la course: manger du sucre pour faire simple > féculent, sucres rapides...
  • Boire beaucoup d'eau pour éviter les crampes

Pendant:

  • S'arrêter à TOUS les ravitaillements. Prendre 1 min pour souffler, boire, manger avant de repartir.

Je n'ai eu aucune douleur ni aucune crampe et ça change une course! Ce sont mes expériences il y a bien d'autres conseils à appliquer mais le premier ça reste le travail et la persévérance.

Si j'en ai été capable, toi aussi. défie tes limites seulement si tu en as envie!

Prenez du plaisir! C'est pour vous!

Le prochain challenge est déjà fixé! Je vais travailler pour faire un Marathon quand je serai prête!

TU ES CRÉATEUR D'EXPÉRIENCES ? PARLONS PARTENARIAT !
Contacte-moi !