Où ?
LAVAUR
TARN (81)
Pourquoi ?
J'ai une peur bleue de l'eau, j'ai décidée de la surpassé en me fixant un défi!
Pour qui ?
Pour toutes les personnes qui ont envie de pratiquer du sport en alliant les 3 disciplines, même si ça fait peur!
Tu as un peu plus de temps ?

JE FERAI UN TRIATHLON

En résumé

  • Peur de l'eau
  • Dépassement et sport
  • Triathlon

Si tu as un peu plus de temps

  • Ma phobie de l'eau s'est amplifiée avec le temps
  • Mes débuts dans un club de triathlon
  • Mes prochaines échéances se feront avec le TAT

MON HISTOIRE

Ma peur de l'eau est venue avec le temps et pour diverses raisons:

Apprendre à nager c'est important!

La toute première raison de ma peur de l'eau vient du fait que je ne sais (savais) pas bien nager et petit clin d'œil a mes coachs : je coule!

Petite j'habitais à Paris et j'ai appris à nager avec ma famille lorsque nous revenions dans le sud à la piscine familiale. J'ai un doux souvenir d'une main sous le ventre qui restait pas loin "au cas où". J'ai appris à nager assez pour ne pas me noyer si je tombe dans une piscine, Mais je n'ai pas de souvenir d'avoir pris des cours de natation.

Je préfère le plancher des vaches et des poules!

Je n'ai jamais eu trop d'affinité avec l'eau. J'aime quand j'ai mes deux pieds qui touchent la terre et savoir que je peux me fier à mes jambes. D'ailleurs et c'est aussi ce qui est drôle dans ce challenge de triathlon c'est que mon apprentissage du vélo est un peu pareil et... le vélo n'est pas non plus mon domaine de prédilection. J'ai aussi le vertige: on verra se souci plus tard (rire)

Ma représentation de l'eau.

L'eau représente pour moi: le vide, l'inconnu, le néant, le danger et par conséquent la mort. C'est excessif vous trouvez? Mes réactions le sont aussi et c'est pour cela aussi qu'elles sont difficiles à contrôler.

Des expériences traumatisantes qui marquent.

J'ai diverses images qui me viennent en tête:

  • Le jeux de "je te coule"
  • Le shore break qui te rempli le maillot et qui te met la tête dans tout les sens
  • Des personnes qui m'ont poussé du haut d'un bateau dans la mer pour "blagger"
  • Un membre de ma famille qui un jour parti en mer est revenu après des heuuuures et des heuuuures je l'avais cru mort.

Quand je pense à cette peur j'ai ces images mais peut être que d'autres sont plus anciennes et je comptes bien aller chercher leurs origines.

Ma peur de l'eau c'est quoi?

J'ai 33 ans maintenant et chaque été je reste sur la plage.

Si vous me voyez dans l'eau c'est certainement que les toilettes les plus proches sont trop loin (rire).

Depuis l'été dernier je me force à décrocher les pieds du sol mais je retourne vite en arrière avec le souffle coupé. J'ai associé l'eau a un mauvais moment donc quand je suis en vacances je ne vais pas me mettre dans tous mes états. Le temps passe et je crève de chaud chaque année sur la plage.

Mes débuts dans le club de triathlon

Le triathlon

Le Triathlon consiste à enchaîner dans l’ordre trois activités sportives : natation, cyclisme et course à pied.

L’enchaînement s’effectue sans aide extérieure et sans arrêt du chronomètre lors du changement de discipline (transition).

Triathlon - Fédération Française de Triathlon (fftri.com)

Mon inscription au club TAT - Tarn Agout Triathlon 

Pour vaincre cette peur j'ai choisi un challenge sportif. J'ai souvent trouvé une famille dans le sport et mes différents sports pratiqués m'ont conforté dans le pouvoir du collectif.

Je suis de nature aventurière et j'aime les défis. J'aime aussi me sentir accompagnée et entourée.

Ce challenge est de taille et toutes les excuses étaient bonnes pour ne pas le faire: il n'y avait pas de club / Je n'avais pas de vélo / Je ne cours pas bien / C'est un sport individuel / 3 disciplines que je ne maitrise pas, par ou commencer? / Je coule! / Je n'aime pas courir... Bla-bla-bla

A m'en donné, faut y aller !

J'ai d'abord commencé par courir, un peu puis je me suis inscrite à la natation le soir au cours d'adultes initiation. Je peux vous dire que le soir, se mettre à l'eau après la journée de travail, avoir les cheveux mouillées hivers comme été, être épuisée à ne pas finir la longueur de 25m physiquement mais aussi mentalement parce que evidement a ce moment là on se trouve nul... il fallait s'accrocher!

Mais une seconde chose que j'ai appris avec le temps c'est que le sport: c'est ingrat Et ça l'est d'autant plus quand on est pas régulier. Alors je me suis accrochée et j'ai rencontré des gens hypers sympas et ça aide!

Enfin, Nicolas (mon petit ami) m'a offert mon premier vélo de route (je vous raconterai cette aventure sur un article car ça aussi ça vaut une exclu - rire). Quand j'ai décidé de m'accroché au vélo j'ai fait la connaissance de Didier, un véritable passionné de vélo. Il a fini de me convertir définitivement au vélo avec du "super matos".

J'avais touché un peu à tout, j'étais a l'aise dans rien. Il ne manquait que le club.

TAT - Un nouveau club à Lavaur - Plus d'excuse!

Avant de m'inscrire au club j'ai continué mes cours de natation, j'ai commencé à courir un peu plus et me fixer des challenges: quelques courses, quelques sorties vélos avec les copains pour le plaisir. Le plaisir vient souvent après (rire).

Apres plusieurs mois d'hésitation, diverses conversations avec certains membres du club. J'ai finalement décidé de m'inscrire. Même une fois inscrite il m'a fallu un moment pour venir aux entrainements. "On ne te vois jamais" me balançait les copains du club par message ou quand je venais aux entrainements partiellement.

Plus qu'un club, une FAMILLE!

Faire parti d'un club c'est: se voir régulièrement, partager des moments uniques, confier ses peurs et doutes, s'encourager sans se juger, se pousser, vivre des instants de vie "en famille".

Le sport apporte une dimension de plus avec l'effort. Chaque club a son atout supplémentaire.

Au début le simple fait de porter le maillot d'un club de triathlon m'a apporté entière satisfaction. C'était ça ma première victoire.

Et puis chaque réussites était comme une médaille sur mon maillot: les entrainements, les sorties, les weekends et enfin ce stage à Marseillan et mes débuts de natation en mer.

les progrès se sont fait par étapes: j'ai d'abord réussi à faire une longueur en entière dans la piscine puis j'ai réussi a enchainer les longueurs! / J'ai fait ma plus grosse sortie vélo à leurs coté! / J'ai enchainé vélo-course à leurs côté! (L'enchainement des deux c'est déjà une épopée alors les 3...)

et j'ai nagé en mer même quand j'avais plus pied avec eux !

Les avoir rencontré c'est comme cette main sous mon ventre prête à me relever "au cas où" et je peux vous dire que je pèse mes mots et que je retiens mes larmes.

Mes prochaines échéances

Ce que je peux vous dire c'est que les prochaines victoires se feront aussi à leurs côtés. J'ai déjà la boule au ventre mais qu'ils ont promis d'être là. Ce défi j'ai choisi de le faire avec eux et je les remercie déjà de leur soutien indescriptible qu'ils m'apportent au quotidien.

je remercie aussi mes proches car leurs messages sont des motivations de dépassement infini.

Quand j'ai peur, quand je sens que les émotions me submergent, je pense à eux et une petite voix dans ma tête qui me dit : "ils comptent sur toi , tu ne peux pas les décevoir"

La suite dans un prochain article.

Une chose est sûre c'est que cette année, je mouillerai le maillot: pour moi, pour eux, pour vous!

TU ES CRÉATEUR D'EXPÉRIENCES ? PARLONS PARTENARIAT !
Contacte-moi !